Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement inspecte la station de pompage de Boulenouar

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Sid Ahmed Ould Mohamed, a rendu mardi une visite à la station de pompage de Boulenouar qui approvisionne cette commune et la ville de Nouadhibou en eau potable.

Au cours de son séjour dans cette dernière station, le ministre, et la délégation d'accompagnement, ont reçu des explications détaillées sur les travaux de cette station, qui approvisionne la capitale de la wilaya avec 19000 mètres cubes d'eau potable par jour, à travers trois pompes d'une puissance de pompage d'environ 250 mètres cubes par heure chacune.

Le ministre a également tenu une réunion consacrée à la présentation détaillée, faite par le lieutenant-colonel Mohamedou Ould Baham, coordinateur du programme national de déminage humanitaire, au cours de laquelle il a évoqué les efforts du programme pour déminer le champ de mines de Boulenouar avant de commencer à forer de nouveaux puits dans le cadre de l’extension de ce champ, à travers lequel le ministère de l'hydraulique et de l'Assainissement cherche à résoudre le problème du déficit en eau potable observée au niveau de la ville de Nouadhibou.

Dans sa présentation, le coordinateur du programme a évoqué la mission confiée à son équipe liée au déminage de la zone située à dix kilomètres de la capitale de la commune de Boulenouar, soulignant que son staff travaille sur une zone dépassant les 48 kilomètres carrés au Nord-Ouest de la ville de Boulenouar afin d'en retirer les mines, indiquant qu'ils ont commencé à définir 39 points, dont 11 ont été déminés.

Dans une déclaration à l'Agence mauritanienne d'information, à l'issue de cette visite, le ministre a affirmé que la tournée lui avait permis de voir les installations d'eau de la Société nationale de l'eau (SNDE) dans la wilaya de Dakhlet Nouadhibou. Il a ajouté que sa visite comprend la zone en cours de réhabilitation pour l'extension du champ de Boulenouar pour forer de nouveaux puits permettant de porter la production à 30000 mètres cubes, ce qui va prémunir définitivement contre la pénurie observée auparavant au niveau de la ville de Nouadhibou et de la commune de Boulenouar.

Le ministre a souligné que cette zone, actuellement en cours de réhabilitation, était d'abord une zone de guerre. C’est pourquoi, le ministère, en coopération avec les forces armées, a décidé de la débarrasser des matières explosives découlant de cette guerre, avant de commencer à l'exploiter. Le ministre a ajouté que cette décision était appropriée, car les résultats de la recherche ont montré la présence de matières explosives, appréciant les efforts des forces armées à cet égard et s'engageant à commencer les travaux une fois le terrain complètement déminé.

Le ministre était accompagné lors de cette visite par le wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, le hakem de Nouadhibou, M. Sid Ahmed Ould Houeibib, le commandant de la première région militaire, le colonel Ali Zayed, et le maire de la municipalité de Boulenouar.

16 February 2021